Noisetier ou coudrier

Nom scientifique : Corylus avellana.

Famille : Crylacées.

Port et habitat : Arbuste à plusieurs tiges, parfois petit arbre. Il peut atteindre des hauteurs de 5 à 7 m. Dans les taillis, dans les haies.

Durée de vie : Faible longévité.

Tronc, écorce

Buissonnant , à croissance rapide, composé de plusieurs troncs fins, dressés et droits.
Ecorce  lisse, mince, brunâtre, grisâtre, couverte de petits points bruns.

Feuilles

Larges feuilles alternes, dentées avec un sommet en pointe, un pétiole court, vert terne sur le dessus, plus clair et poilu sur le dessous. De 6 à 10 cm de long, de forme arrondie rappelant celle du cœur.

Fleurs

Février-mars, chatons mâles simples, longs de 6 cm ; les fleurs femelles sont serrées dans les bourgeons, d’où ne dépassent que les stigmates rouges. Les fleurs mâles qui retombent l’été libèrent beaucoup de pollen très allergisant.

Fruits

Oléagineux, comestibles. La noisette, protégée par sa coque marron, nichée dans une collerette de bractées vert clair, est attaquée par le charançon qui perfore la coque pour y pondre. Maturité dès août. Elle est très nutritive, produit une huile recherchée et est utilisés en confiserie. Garde-manger pour les écureuils et autres rongeurs.

Utilisations

Bois facile à tailler, flexible et résistant, utilisé en vannerie, en tonnellerie ainsi que pour la fabrication de cannes et de traverses et même de la laine de bois. Branches utilisées par les Celtes comme « baguettes magiques », les sourciers s’en servaient pour trouver l’eau.