Sorbier des oiseleurs

Nom scientifique : Sorbus aucaparia.

Famille :  Rosacées.

Port et habitat : Essence ligneuse, s’adapte facilement sur terrains secs ou humides.  Arbre droit avec des jeunes branches feutrées, puis dénudées  Arbre haut de 15 à 20 m, houppier étalé, peu dense .  Décoratif, en isolé ou en haies.

Durée de vie : 100 ans

Tronc, écorce

Bois dur ; tronc court rapidement divisé en branches.

Feuilles

Feuilles  alternes, composées d’une quinzaine de folioles lancéolées dentées en double et reliées au pétiole. A l’automne, les feuilles virent au rouge et jaune.

Fleurs

Floraison en mai, juin. Petites fleurs blanches formant des inflorescences groupées en grappes légèrement parfumées. Mellifère, nectarifère, appréciées des abeilles et autres insectes pollinisateurs.

Fruits

Fleurs suivies des bouquets de baies rouge-orangé. Récolte août, septembre. Crues les sorbes sont toxiques pour les hommes, mais appréciées des oiseaux.   Fruits de 3 à 8 mm, acides et amers à consommer uniquement cuits.

Utilisations

Fleurs utilisées en industrie pharmaceutique. En industrie alimentaire, on  extrait  un stabilisateur et édulcorant, le sorbitol qui tire son nom du sorbier. Gelées, liqueur. Bois dur utilisé pour la confection des sabots, ébénisterie, sculpture , lutherie . Garde-manger pour les oiseaux.