Cette sortie s’est déroulée le samedi  21 mai 2022.

Mme Bernadette Delit , guide nature spécialisée dans les plantes sauvages comestibles, nous a promenés dans les sentiers à proximité de l’abbaye d’Orval. Elle nous  également enseigné les propriétés médicinales de ces plantes et leurs usages en phytothérapie.

A proximité de l’hostellerie d’Orval, la balade a duré environ 3 heures, au cours de laquelle nous avons pu découvrir près de 50 plantes comestibles, et nous avons même pu gouter des préparations de Mme Delit: un pesto d’alliaire et d’épiaire, des toasts au fromage et à l’alliaire et en dessert une gelée de fleurs de lamier blanc. Inutile de préciser que tout le monde a apprécié!

Achillée millefeuille

pommade: seule ou avec plantain ou consoude ( pas plus de 3 plantes ensemble)
Séchée = condiment

Alchémille

infusion pour les femmes, régularise le cycle
Plante des fées : se baignent dans la rosée captée par ses feuilles.

Alliaire

feuilles en salade, feuilles écrasées sentent l’ail,
en petits morceaux + fromage blanc = toasts
graines=moutarde.
Mêmes propriétés que l’ail des ours.
Pesto

Angélique

tige à confire, tisane avec les racines

Armoise commune

séchée: en épice

Aspérule odorante

sécher les feuilles, émietter  dans les gateaux ou dans une crème ( bien dans une charlotte aux fraises)

Aubépine

régularise le cœur dans les 2 sens ( freine ou accélère).
Jeunes feuilles en salade,
Fruits : séchés 2-3 jours, dénoyautés, broyés  farine rose à incorporer dans des sablés

Benoîte

La racine a un goût de clou de girofle : nettoyer, sécher puis réduire en poudre.

Berce commune

en bourgeons= brocoli sauvage
Jeunes feuilles : cuire et rouler ds du jambon par ex ( à la place de chicons)

Ne pas confondre avec la berce du Caucase : ne pas toucher : photosensibilisante :provoque des  brûlures.
Feuilles plus découpées et plus pointues que la berce commune, bcp plus de bouquets ds les fleurs  ( moins de 35 ds la berce commune)
voir photo ci-contre: berce-caucase_01

Cardamine hérissée

Cardamine des près : fleurit mauve
Cardamine des bois : fleurit blanc

Pesto avec les feuilles
Graines sur un rôti : comme de la moutarde

Cardère

abreuvoir à oiseaux

Chenopode

pousse ds les sols riches en azote
Salade ou comme les épinards

Chèvrefeuille

non comestible, sauf fleurs en confiture : infusion des fleurs non lavées toute 1 nuit, puis filtrer puis faire une gelée classiquement : délicieux avec un foie gras.
Surtout ne pas incorporer de parties vertes

Cirse maraîcher

(fait une grande tige avec des fleurs mauves): goût de chou, à cuisiner comme le chou
Feuilles en salade

Compagnon

( fleurs roses) ou silène : manger les feuilles cuites

Consoude

pommade recalcifiante
feuilles en beignets ou 3-4 mn danss l’eau bouillante + sauce blanche avec l’eau de cuisson+ crevettes garniture pour des « vidés »= bouchées.

Egopode ou pied de chèvre

(pied à 3 doigts) : tout va par 3 :3 folioles en 3 parties, tige en V creusée (triangulaire, tige rougeâtre en terre)
Feuilles jeunes en salade, ensuite cuites (≈ épinard) ou en soupe
Egopode fleurie : amère

Epiaire des bois ( ou ortie puante )

les feuilles écrasées sentent le cèpe.
Pommes de terre à la braise : non épluchées, incisées, et introduire alternativement une feuille d’épiaire et une tranche de fromage d’Orval. Emballer dans de l’aluminium et faire cuire dans la braise.
Pesto : Hacher des feuilles d’épiaire et d’alliaire+ fromage( emmental ou autre) + amandes + huile d’olive. Délicieux sur des toasts !

Epilobe en épis

( ou laurier de St Antoine) : épis avant ouverture, passés à la poêle = asperges

Eupatoire chanvrine

= Cannabis du pauvre : bon pour les douleurs

non comestible

Euphorbe

Toutes toxiques !
A la cassure, les tiges donnent du lait.
Pour éloigner les taupes éventuellement.

Framboisier sauvage / Mûrier sauvage

Framboisier : envers des feuilles argenté
Mûrier sauvage : envers des feuilles vert. Feuilles en infusion contre diarrhée

Gaillet croisette

sirop à mélanger avec un mousseux ou eau pétillante en apéro
Sirop ou teinture-mère (plante+alcool à ras) : aide à supporter les effets de la chimio ( 3 gttes, 3×/j )

Gaillet gratteron

Tous les gaillets ont une tige carrée, des feuilles qui partent du même endroit sur la tige. Récolter les graines, les torréfier 1 ou 2 mn à la poêle. En rajoutant de l’eau chaude= café

Genêt

fleurs pour décorer les salades.

Géranium Robert

fleurs en salade

lamier blanc

comme les épinards
Fleurs : tasser légèrement et couvrir d’eau chaude : laisser infuser 1 nuit, puis gelée ou confiture.

Lamier pourpre

Jeunes pousses crues ou cuites (beignets, omelette ou salade)

Lampsane

( fleurs jaunes) reconnaissable à la forme de ses feuilles ( grosse feuille terminale et 2 petites en-dessous). A cuisiner crues ou cuites comme des épinard

Lierre terrestre

séché, émietté:  épice
Macération dans l’alcool
Sirop : infuser les feuilles 1 nuit, filtrer, +400g de sucre ( pour 500g de filtrat)

Ne pas confondre avec lierre grimpant toxique: en lessive, crème amincissante (feuilles différentes entre tiges portant des fruits  et les autres)

Matricaire odorante

( ressemble à la camomille, mais fleurs seulement jaunes, pas de pétales blancs) Goût d’ananas : sécher et saupoudrer

Millepertuis

antidépresseur (tisanes), huile c/ brûlures ( sommités fleuries dans de l’huile d’olive ou d’amandes : laisser macérer au soleil)

Noisetier

Feuilles jeunes en salade
Feuilles antiinflammatoires (tisanes)
Chatons : sécher puis écraser = farine : à remplacer à 50% avec une autre farine

Origan sauvage

aromatique et digestif (salades et pizzas)

Orobranche

Non comestible

plante parasite toujours associée à une autre plante,
sans chlorophylle, toujours brune.

Plantain majeur

Les têtes se mangent qd elles ne sont pas trop développées.
Pommade :plantain + fleurs de soucis+ pâquerette+ saindoux (ou huile de coco) : faire frémir 1/2h puis laisser reposer. Recommencer la même chose le lendemain puis mettre en pot. Rajouter de l’huile essentielle de lavande pour mieux conserver.

Plantain lancéolé

hémostatique
Fruits jeunes : goût champignon
Feuilles : Tourte :feuille 2-3mn ds l’eau bouillante, hacher, étaler sur une pâte à tarte, ajouter des pommes de terres cuites en petits morceaux et des morceaux de Munster. Mettre la couverture, 1 trou au milieu et enfourner ≈ 1/2h à180°.

Poivre d’eau ( poligonum)

pousse en terrain humide : feuilles séchées puis broyées : remplace le poivre

Prêle des prés

reminéralisant : infusion
Sécher : poudre : à ajouter à une omelette par exemple.

Ne pas confondre avec la prêle des marais toxique

Pulmonaire

feuilles en infusion
Fleurs en sirop

Raiponce

racine comestible

Reine des prés

diurétique, antidouleur
Infuser les fleurs dans du lait et faire une crème avec , pour accompagner un gâteau.

Rumex

oseille sauvage
Consommer les jeunes feuilles en pesto ou avec du poisson

Scrofulaire

infusion ou pommade de fleurs pour les animaux ( déformation )

Sureau noir

Fleurs blanche et jaune, utilisées en pâtisserie
Fruits noirs en grappes retombantes : sirop c/ fièvre

Ne pas confondre avec :

Sureau hièble : tiges annuelle, fleurs blanches (pas de jaune)
Fruit pointe vers le haut : toxique : nous emmène au ciel !

Sureau rouge : fruits vers le haut, comestibles seulement si cuits

Trèfle

confiture de fleurs : laisser infuser 1 nuit, puis mixer ou filtrer + gélifiant
(mettre peu de sucre, car déjà très sucrées)

Tussilage

fleurs : sirop c/ toux
Tiges : enlever les écailles, puis couper en petits morceaux  toasts
Feuilles : ≈ épinard

Véronique

fleurs pour décorer les salades

Vesce

petit pois sauvage : toutes les vesces sont comestibles, fleurs en salade.

Bourgeons de sapin ou d’épicéa

sirop c/ rhume :
Ds 1 récipient, mettre alternativement 1 couche (≈ 1cm ) de sucre de canne et 1 couche de bourgeons. Laisser macérer à la lumière ≈ 1 mois  liquide. Réchauffer au bain-marie pour faire fondre le reste.